Limonov en Espagne - Juin 2019

Une couverture pour le moins originale !

 

Edouard Limonov était en Espagne, en juin 2019, pour présenter la traduction de son ouvrage "LE LIVRE DE L'EAU", publié en France chez Bartillat.

 

"EL LIBRO DE LAS AGUAS" est publié par les éditions Fulgencio Pimentel, avec une couverture qui attire l'attention ! 

 

Les principaux quotidiens espagnols ont consacré de longs articles à l'évènement et publié des interviews de Limonov, qui ont parfois fait scandale !  

 

RÉSUMÉ ET EXTRAITS DE QUELQUES ARTICLES TRADUITS EN FRANÇAIS :

UNE PAGE ENTIÈRE DANS LE QUOTIDIEN "EL PAIS" DU 5 JUIN 2019.

 

 L'article du journal EL PAIS (1er quotidien espagnol - 350.000 exemplaires) occupe une page entière, avec annonce à la une.

Le journaliste Ferran Bono présente Limonov comme un individu hors-norme, "poète, romancier, journaliste, homme politique, guerrillero, voyou, prisonnier, prostitué, clochard, Don Juan, fasciste, stalinien, punk, dandy".

 

Ferran Bono rappelle à Limonov qu'il est une référence pour les jeunes écrivains russes :

"Oui, c'est ce qu'on dit. Je ne sais pas. Je crois qu'ils veulent un peu de ma gloire, mais moi, je ne fais rien pour de l'argent et eux, oui. Ils essaient de m'imiter, mais n'y arrivent pas"

 

Interrogé sur ses rapports avec Emmanuel Carrère, l'auteur de "LIMONOV" :

"On a parfois des échanges, mais c'est assez rare. Après le livre qu'il m'a consacré, il n'a pas connu beaucoup d'autres grands succès. J'ai commencé son livre dédié à l'apôtre Paul (LE ROYAUME), et bien que je sois un lecteur vorace, je ne suis pas allé au delà de la 250ème page.

Aujourd'hui, que je sache, il s'intèresse surtout au cinéma"

 

Edouard Limonov indique également dans cette interview que le cinéaste polonais PAWEL PAWLIKOWSKI (Ida - Cold War), longtemps pressenti pour tourner le film "LIMONOV" aurait renoncé au projet. Mais les producteurs seraient toujours décidés à faire le film.

 

                                         *****   

 

EL MUNDO (2ème quotidien espagnol - 230.000 exemplaires) a consacré 3 articles à Limonov :

 

le premier sur deux pleines pages avec une longue interview

 

le second consacré à Limonov assistant à une corrida pour la première fois de sa vie.

 

Il était l'invité des autorités  taurines, à la plaza de toros de LAS VENTAS, à Madrid, et Limonov (qui n'est plus à une provocation près, et s'en amuse) a déclaré à la fin, en anglais :  "This is not contemporary bullshit''.

Limonov derrière les barrières qui font le tour de l'arène

 - le troisième article est publié dans le supplément EL CULTURAL, avec de larges extraits de EL LIBRO DE LAS AGUAS (Le livre de l'Eau) 

 

C'est le journaliste Jorge Freire, qui en réalisant une interview avec Limonov, lui a donné l'idée d'aller voir une corrida, dans la foulée. Voir son bel article pour The Objective, avec l'interview de Limonov et l'analyse du "Livre de l'eau" :

Limonov : "Personne ne peut s'opposer au destin"

 

                                           *****

2 PAGES SUR LIMONOV DANS LE GRAND QUOTIDIEN DE BARCELONE, "LA VANGUARDIA".

LA VANGUARDIA (premier quotidien catalan, et 3ème d'Espagne - 200.000 exemplaires) consacre lui aussi deux pages à Limonov. Avec en sous-titre :

"L'écrivain et activiste politique es une icône de la résistance politique contre le régime de Vladimir Poutine"

 

L'article démarre ainsi :

"Approcher Edouard Limonov inspire une certaine crainte. Parce que l'écrivain russe est un personnage d'une rare complexité, qui a construit sa vie sur de profondes convictions rebelles, presque provocatrices, avec une âme de créateur punk.   .../.../...

Plus qu'une vie, il en a eu plusieurs, avec suffisament d'ingrédients pour remplir de nombreux romans, bien au delà de la biographie d'Emmanuel Carrère, "LIMONOV", qui a été un grand succès, critique et public.  .../.../...

En plus d'être un romancier, essayiste, agitateur culturel, homme politique, exilé de l'URSS, cet "enfant terrible" du Paris des années 80, et icône de la résistance politique contre Vladimir Poutine, est en plus un rénovateur de la littérature russe". 

 

                                     *****

15 JUIN 2019 - LES 2 PAGES CENTRALES DU SUPPLÉMENT CULTUREL DU QUOTIDIEN ABC.

ABC est le grand quotidien conservateur espagnol, un peu l'équivalent du FIGARO pour l'Espagne. Longtemps premier journal du pays, il est aujourd'hui le 4ème en tirage (190.000 exemplaires).

Dans son supplément du samedi, ABC CULTURAL du 15 juin 2019, les 2 pages centrales sont consacrées à Limonov et à son "LIBRO DE LAS AGUAS".

 

L'article est intitulé : 

"Je conseille à tout le monde de se révolter"

 

Le journal a mis à contribution deux de ses journalistes phares.

Le premier, Juan Pedro Quiñonero, dresse le portrait de Limonov, et fait la part des choses entre le véritable Edouard Limonov et l'image qu'en a donné Emmanuel Carrère dans son "LIMONOV".

Il écrit : 

"Il n'est pas étonnant que Limonov ne se reconnaisse pas dans le personnage dessiné par Carrère.

Mais Mona Lisa se reconnaissait-elle dans le portrait de Léonard de Vinci ? 

Ce sont des questions auquelles ne peuvent pas répondre les hommes de culture. Des questions qui séduisent le grand public, avide d'émotions fortes"

 

Le journaliste Javier Villuendas, quand à lui, est allé interviewer Limonov. Il se dit impressionné par cette "personnalité extrême" . Et il indique que la veille, une journaliste était partie en pleurant, après une interview avec Limonov.

Javier Villuendas se dit épaté par les commentaires totalement personnels et originaux de son interviewé :

"Quand je sors mon iPad et mon mobile pour l'enregistrer, Limonov s'écrie : <On dirait des instruments nazis, tellement ils brillent> 

 

                                           *****            

       

     Dans les 12 quotidiens du groupe Vocento

"Limonov, un caméléon aquatique et sauvage" - Dans le quotidien de Malaga, SUR, et les autres 11 quotidiens du groupe Vocento.

 

Le groupe de presse Vocento possède 12 quotidiens de province, qui totalisent 600.000 exemplaires.

Chaque quotidien produit ses informations locales, et une rédaction nationale fabrique les autres articles.

L'article sur Limonov est paru dans les 12 quotidiens, le 26 août 2019 :

"Un caméléon aquatique et sauvage" 

                                          *****

       

                                Limonov l'a fait pleurer !

 

Grande admiratrice de l'oeuvre d'Edouard Limonov, la journaliste Sabina Urraca, de VICE, aurait aimé que "son héros" la traite avec davantage de déférence. D'où ce très long article, bien écrit mais assez narcissique.

Dans VICE :

"J'ai interviewé Edouard Limonov, et j'ai senti l'envie de l'étrangler"

 

Au lendemain de l'interview, Sabina Urraca de VICE, a retrouvé Edouard Limonov qui signait au Salon du Livre de Madrid, dans les jardins du Retiro. Elle n'était pas encore remise de ses émotions !

     

            POLÉMIQUES ET PARLER-VRAI

 

Limonov a prouvé une nouvelle fois en Espagne qu'il parlait rarement pour ne rien dire.

Ne comptez pas sur lui pour tenir les propos lénifiants des écrivains ou artistes en promotion : des généralités pour ne fâcher personne, et faire sagement tourner l'industrie culturelle.

 

En plus des articles déja cités, plusieurs autres de ses interviews ont provoqué quelques remous.

 

La première donnée au 2ème quotidien catalan (et 5ème en Espagne) EL PERIODICO.

"Puigdemont est une poule mouillée" : cette déclaration de Limonov, montée en gros titre, a été reprise à grande échelle sur les réseaux sociaux espagnols, approuvée, critiquée, moquée, applaudie des deux mains, ou encore méchamment brocardée. 

 

Dans l'interview, Limonov déclare à propos de la tentative d'indépendance en Catalogne, à l'automne 2017 :

 “Le jour où ils ont proclamé l'indépendance , ils auraient du prendre le pouvoir, sans attendre. Mais Puigdemont a eu peur. Il a été une poule mouillée. Si l'on me demande de quel côté je me place, je dirais que je suis du côté de ceux qui triomphent "

 

                                             *****

 

                 A lire en espagnol :       

 

Dans EL PAÍS du 5 juin 2019 :

 

Limonov : "Poutine était un play boy, mais il a fini par comprendre l'importance de la nation russe"

Photo Monica Torres pour EL PAIS

 Dans EL MUNDO :

Limonov : "Le féminisme a détruit le mysticisme du sexe" 

 

                                                              

Dans LA VANGUARDIA :

Edouard Limonov : "Je ne me reconnais pas dans le personnage de Carrère. Ce n'est pas moi"

 

  

 

Dans LAS PROVINCIAS :

"Limonov transforme sa vie en mythe" 

 

Dans EL CULTURAL, le supplément de El Mundo : 

"Et Limonov marcha sur l'eau ..." (avec plusieurs extraits de Le livre de l'Eau/El libro de las aguas)

 

Sur la radio la plus écoutée d'Espagne, Cadena Ser :

"Poutine n'est pas suffisant pour la Russie. Il nous faudrait quelqu'un de plus agressif" .

 

                                                             *** 

Dans  EL PERIÓDICO DE CATALUNYA :

Limonov : "Puigdemont a été une poule mouillée"

 

Un article  également dans le quotidien chilien  LA TERCERA :

Une légende en liberté : Edouard Limonov présente ses Mémoires.

 

Dans le premier quotidien argentin, CLARÍN :

Duel d'écrivains : Limonov/Carrère.

                                           *****

Sur un important site d'information :

 

EL ESPAÑOL est le site d'information en ligne le plus fréquenté d'Espagne, avec 15,5 millions de visiteurs uniques par mois.

Un très long article suivi d'une interview a été consacré à Limonov, qui s'est bien amusé avec la journaliste.

Voici le gros titre retenu :

"Il y aura une lutte armée entre les femmes et les hommes. Et ce sont elles qui gagneront car elles ont plus la haine" 

 

Vous imaginez les réactions qui ont suivi sur les réseaux sociaux.

 

 Epuisé et agacé par toutes ces interviews en série, avec toujours les mêmes questions, Limonov s'est évidemment berné de la journaliste de EL ESPAÑOL, qui n'est pas totalement dupe.

 

Voici comment se termine son article :

"On a de la chance. Il accepte de faire quelques photos. Il dit au revoir en me serrant la main, avec une légère révérence. Il se met à rire à nouveau, et murmure quelque chose.

Je demande à la traductrice ce qu'il dit.

Il dit que tu vas surement intituler ton article : "Aujourd'hui, j'ai rencontré un écrivain fou"  

 

Vous venez de lire l'une des 130 pages de ce site indépendant consacré à Edouard Limonov.

Voir la première page du site, de loin la plus complète, avec analyses, photos, vidéos rares, et quantité d'informations difficiles à trouver en France :

    http://www.tout-sur-limonov.fr/