Pablo Iglesias impressionné par Limonov

26 juin 2016 - Pablo Iglesias, le leader de PODEMOS, et Íñigo Errejón, le numéro 2, votant aux élections législatives, à Madrid. - AGRANDIR LA PHOTO

 

Pablo Iglesias, le leader de PODEMOS en Espagne, a visiblement été très intéressé par le LIMONOV de Carrère.

Il l'indique dans un tweet du 10 septembre 2015. 

Avec ce commentaire :

"Limonov" de Carrère. Ca m'a accroché. Il y a des paragraphes d'une grande force.

 

https://twitter.com/Pablo_Iglesias_/status/641979400553136128

 

Le tweet est accompagné de la photo du livre, que Pablo Iglesias tient à la main, et de 3 extraits sélectionnés***voir l'original en français    

 11 hil y a 11 heures

    1.  

       

      "Limónov" de Carrère. Me ha enganchado. Tiene párrafos brutales

       

*** 1er extrait sélectionné par Pablo Iglesias (Limonov à son arrivée à New York

 

Quelques jours plus tard, il leur fait livrer un poste de télévision, pour qu’ils progressent plus vite en anglais. Quand ils le mettent en marche, Soljenitsyne apparaît, invité unique d’un talk-show exceptionnel, et c’est un des meilleurs souvenirs de la vie d’Édouard que d’avoir enculé Elena à la barbe du prophète qui haranguait l’Occident et stigmatisait sa décadence.

 

 

***          2ème extrait 

(à propos de Trotski, dont se souvient un vieux journaliste russe, qui l'a connu quand il vivait à New-York)

 

 Lev Davidovitch (Trotski), raconte le vieillard à qui veut bien l’écouter, habitait dans le Bronx et vivait de bouts de chandelles en donnant des conférences sur la révolution mondiale devant des salles vides. Les serveurs des petits restaurants où il prenait ses repas le détestaient, parce qu’il jugeait offensant pour leur dignité de laisser des pourboires. En 1917, il a acheté à tempérament pour 200 dollars de meubles, puis disparu sans laisser d’adresse et, quand la société de crédit a retrouvé sa trace, il commandait l’armée du plus grand pays du monde.

 

 

***         3ème extrait 

  (La "légende dorée" de Sakharov exaspère Limonov)

 

Limonov s’enferme donc deux jours pour expliquer, d’une plume rageuse et drôle, que les dissidents sont des types coupés du peuple, ne représentant qu’eux-mêmes et, dans le cas de Sakharov, les intérêts de leur caste, la haute nomenklatura scientifique.

Que si par aventure ils arrivaient au pouvoir, eux ou des politiciens acquis à leurs idées, ce serait une catastrophe, bien pire que la bureaucratie actuelle. Que la vie en Union soviétique est grise et ennuyeuse, mais ce n'est pas le camp de concentration qu’ils décrivent.

Enfin, que l’Occident ne vaut pas mieux et que les émigrés, dressés par ces irresponsables contre leur pays, se font cruellement avoir en le quittant, car la triste vérité est qu’en Amérique personne n’a besoin d’eux.

        -----     -----     -----     -----     -----

Íñigo Errejón, le numéro 2 de PODEMOS.

 

 

Íñigo Errejón, le numéro 2 de PODEMOS, a lui aussi été enthousiasmé par le Limonov de Carrère.


Il le dit dans un tweet du 12 mars 2016, qui a suscité de nombreuses réactions :

 

Una joya. Biografía que es novela, historia y reflexión. Apasionante la vida que cuenta y deliciosa forma de contarla

                                       

                         TRADUCTION :

Un joyau. Une biographie à la fois roman, histoire et reflexion. Passionnante la vie racontée, et délicieuse façon de la raconter.

https://twitter.com/ierrejon/status/708615188090638336 

 Juin 2016 - Íñigo Errejón qui est également un fan des livres d'Edouard Limonov.
     Ici "Le poète russe préfère les grands nègres" dans sa traduction espagnole.
 
(Son livre de chevet. Il le conseillait à tout le monde pendant la campagne pour les élections législatives du 26 juin 2016)

 

2016 - Íñigo Errejón et Pablo Iglesias aux Cortés.
Pablo Iglesias et Íñigo Errejón faisant la queue au bureau de vote pour les élections législatives du 26 juin 2016.

Les 5 fondateurs du mouvement PODEMOS :

Íñigo Errejón, Carolina Bescansa, Pablo Iglesias, Luis Alegre et Juan Carlos Monedero.


Tous les cinq sont (ou étaient) professeurs à l'Université Complutense de Madrid.


Pablo Iglesias, Íñigo Errejón et Carolina Bescansa sont  députés aux Cortés depuis les élections législatives du 20 décembre 2015.

Ils ont été réélus le 26 juin 2016.

         -----     -----     -----     -----     -----

 

Voir également cet article d'un député chilien, qui raconte sa conversation à Madrid avec Pablo Iglesias, le lundi 22 février 2016.

Parmi les nombreux sujets abordés, "la impresionante vida de Limonov" ("la vie impressionnante de Limonov") :

http://internacional.elpais.com/internacional/2016/03/01/actualidad/1456870898_934498.html

 

http://www.eldesconcierto.cl/debates-y-combates/2016/02/26/podemos-aprendizajes-para-chile-sin-calco-ni-copia/ 

       -----     -----     -----     -----     -----

 

 

Un article du trés populaire site espagnol EL CONFIDENCIAL, saluant le travail de ce modeste site consacré à Limonov :

 

http://blogs.elconfidencial.com/espana/el-confidente/2016-07-25/edouard-limonov-nacional-bolchevique-fan-errejon-podemos_1238382/

 

        -----     -----     -----     -----     -----

     Fouillez dans ce site, TOUT SUR LIMONOV :

il y a beaucoup d'autres trésors cachés.

 

Ce site est consacré à Edouard Limonov :    il y a 130 pages pour l'instant, avec bon nombre d'informations inédites.

   La 1ère page, très complète, ici :    

http://www.tout-sur-limonov.fr/

 

Tous les autres liens, en haut à gauche.

 AQUÍ, LA PRIMERA PAGINA EN ESPAÑOL DE ESTE SITE SOBRE EDUARD LIMONOV :

 http://www.tout-sur-limonov.fr/222318806