Limonov dédicace "LE VIEUX" - Photos

      Enorme succès pour Edouard Limonov, qui  répond aux questions de ses lecteurs, et dédicace son dernier livre, ДЕД,     LE VIEUX , le 17 septembre 2014, dans une librairie de Saint-Petersbourg.

Avec 500 personnes dans la salle ! (voir vidéo et photos, plus bas)

       -----     -----     -----     -----     -----

"LE VIEUX" est sorti en France en septembre 2015, aux Editions Bartillat. 

                        Traduction  :  Michel Secinski

APRÈS UNE ARRESTATION, LIMONOV DANS LE FOURGON AVEC L'UN DE SES GARDES DU CORPS.
Limonov protégé par ses gardes du corps lors d'une manif.
Limonov fait sensation dans les cocktails artistico-littéraires quand il arrive avec ses gardes du corps bénévoles.

 Limonov se livre sans fausse pudeur dans "LE VIEUX" qui retrace les années 2011-2013.  Avec des éclairages sur les évènements qui l'ont conduit jusque là, comme des flashs qui reviennent,  durant son nouveau séjour en prison.  

Deux semaines en cellule, "seulement", cette fois ci pour Limonov, après son arrestation, suite à l'une des manifestations "Stratégie 31" qu'il organise tous les 31 (un mois sur 2, donc).

Action symbolique pour défendre le droit à la liberté de réunion, théoriquement garanti par l'article 31 de la Constitution Russe .

   

     Edouard Limonov ne s'épargne pas dans "LE VIEUX". Aussi  tranchant envers lui-même, qu'impitoyable avec ses adversaires.

 

 Le Vieux ......  il n'hésite pas à reprendre à son compte le surnom que lui ont donné ses gardes du corps bénévoles. 

"Le 31 octobre, à un meeting qu’il n’avait pas organisé, le Vieux avait été renversé sur l’asphalte. Une photo montrait son garde du corps en chef, Mikhaïl, penché sur lui comme sur une Pietà, le protégeant de son corps."                                                                                                                            "LE VIEUX", page 32.

 

Dans "LE VIEUX", Limonov dresse des portraits jubilatoires, cruels et très littéraires des dirigeants de l'opposition libérale : notamment le jeune bloggeur anti-corruption Alexei NAVALNY, l'ancien champion du monde d'échecs, Gary KASPAROV et  Boris NEMTSOV, l'ancien ministre d'Eltsine, emprisonné pour la première fois, et qui se retrouve dans la cellule de Limonov.


Boris NEMTSOV, qui sera assassiné à Moscou, en février 2015. (le livre a été écrit avant cet assassinat). 

 

Limonov participe à un sit-in lors d'une manifestation Stratégie 31
2011 - Conférence de presse de Limonov et Boris Nemtsov.
"Pour Fifi" - Recueil de poèmes - Moscou 2011

     

Il y a aussi dans "LE VIEUX", l'idylle, très sexuelle, de Limonov  avec la jeune et magnifique Fifi, à qui il a consacré un recueil de poèmes.

Livre qui fit sensation en Russie, en 2011.

On y voit la belle, poser nue sur la couverture ( de dos, quand même, pour éviter le scandale, car elle est mariée !) 

Les poèmes, d'un érotisme effréné, ont choqué quelques âmes sensibles.

                                        Récompense :

 

 Limonov a reçu à Moscou le PRIX DU ROMANCIER 2015

 

Voir ici :  

www.tout-sur-limonov.fr/414521102    

 

Limonov et ses gardes du corps en grande tenue pour la remise du prix  "Homme de l'année 2009"  de la revue GQ.    

  A gauche, KIRILL, qui se retrouvera dans la cellule de Limonov, en 2011   (Voir "LE VIEUX" )

A droite, Andreï Aktsynov, qui publiera en 2016, "Bretёr" (Bretteur), présenté comme "le roman le plus audacieux et provocateur sur les jeunes de notre temps".

Edouard Limonov, qui est l'un des principaux personnages du roman, qualifie le livre d'Aktsynov de "roman d'une génération".

 

               -----     -----     -----     -----     -----

 

  

 

LE CANARD ENCHAINé du 26 août 2015, consacre une longue critique au VIEUX, intitulée :

FRIME ET CHATIMENTS : Limonov raconte avec talent un séjour en taule.

 

 Frédéric Pagès écrit : 

"Mais quel artiste ! Limonov fait le spectacle, auteur-acteur-metteur en scène de sa propre biographie.

     ...///...

Soyons aussi cyniques que lui : c'est la prison qui est son meilleur théâtre. C'est le huis-clos où il brille.

Bien sûr, on souhaite au Vieux de ne jamais y retourner. Et tant pis pour la littérature !" 

                                    

                                                           ____ 

L'OBS publie le 27 août 2015 une interview d'Edouard Limonov, sur 3 pages illustrées, avec annonce à la Une du magazine. 

Interview intitulée : "Poutine utilise mes idées"

Et Limonov de déclarer :

"Vous, les occidentaux, vous exagérez l'importance de Poutine. J'ai formulé depuis plus de 25 ans l'idéologie de notre Etat national. Je ne soutiens pas Poutine, c'est une idiotie de dire ça, mais il a utilisé une partie de mes idées.

Ce n'est pas moi qui soutiens Poutine, mais lui qui soutient mes idées ! Il a été forcé de réaliser certaines d'entre elles, comme la réunification de la Crimée avec la Russie"

 

Voir ici pour comprendre que Limonov ne fait pas preuve de mégalomanie, contrairement à ce que pourraient penser ceux qui connaissent mal le sujet :

http://www.tout-sur-limonov.fr/414521100

 

            -----     -----     -----     -----     -----

UN LONG EXTRAIT du "VIEUX", avec photos et vidéo de Fifi nue, à voir ici :

 www.tout-sur-limonov.fr/412188732

 

           -----     -----     -----     -----     -----

 

                      VIDÉO 

Limonov présentant "LE VIEUX" dans une librairie de Saint-Petersbourg devant 500 personnes ! On le voit répondre aux questions des lecteurs et dédicacer. -- Regarder en HD 1080p

                                 AU LECTEUR    

                                               Par Edward Limonov

 

 

Ce livre, c’est l’histoire d’un personnage que ses proches surnomment « le Vieux ». Il se retrouve au dépôt d’un commissariat, fait de la politique, vit, aime et s’indigne.  

 

Le Vieux est dirigeant d’un parti, amant invétéré, grand original devant l’Éternel et tout autant grand raisonneur. Dans ses activités, il a surtout affaire à des flics simples et frustes, à des adversaires politiques fourbes et à des amis politiques qui le protègent. Son plus proche entourage se compose de ses gardes du corps.  

Il a une copine qu’il surnomme "la gosse". Mais il l’appelle "Fifi", même si elle a un tout autre prénom, composé lui aussi de deux syllabes.  

 

Un drôle de type, ce Vieux qui se sent plus proche des flics que de ses alliés libéraux. Dans ce livre, le lecteur va découvrir les événements politiques tumultueux des années 2011-2013 : la révolte des citadins excédés, les fameux meetings "paludéens"*** et autres manifestations publiques, les erreurs politiques et les trahisons perfides.  

 

Outre le Vieux, le lecteur y trouvera les responsables les plus en vue de l’opposition russe : Boris Nemtsov, Alexeï Navalny, Sergueï Oudaltsov et d’autres personnages avec qui il entretient des relations complexes.  

 

C’est l’Histoire russe la plus immédiate qui vit et trépide dans ce livre.

Salut à tous ! 

                                                                   Edward Limonov

 

 

*** Qualificatif inspiré par le nom de la place où se tenaient ces meetings, à Moscou : Bolotnaïa, de « boloto » qui signifie « marais ». Il s’agit d’un endroit excentré où les autorités permettaient la tenue de manifestations de l’opposition. 

              -----     -----     -----     -----     -----

 

                        PHOTOS

Saint-Petersbourg --- 17 septembre 2014
LIMONOV CONTENT DE SA JOURNéE, MAIS SANS DOUTE AUSSI SOULAGé D'EN AVOIR TERMINé !

             -----     -----     -----     -----     -----

           

                     UN AN APRÈS

 

15 octobre 2015

 

 

Edouard Limonov réinvité un an plus tard dans la même librairie de Saint-Petersbourg, pour présenter un nouveau livre.

Et toujours beaucoup de monde pour l'écouter.

Voir la page : SES LIVRES 2000-2017

15 OCTOBRE 2015 - LIMONOV PRÉSENTE SON NOUVEAU LIVRE "CIMETIÈRES" DEVANT PLUSIEURS CENTAINES DE PERSONNES DANS UNE LIBRAIRIE DE SAINT-PÉTERSBOURG.

             -----     -----     -----     -----     ----- 

 

  Article publié dans Ridus, le 9 septembre 2014  

 

                               TRADUCTION DU RUSSE 

 

Le dernier livre d'Edouard Limonov 

Il tourne en dérision les dirigeants de l'opposition libérale. Dans l'article 1a7a89cfb5Edouard Limonov -- Collage © Ridus

 

 Et voici le nouveau "roman"  d'Edouard Limonov,  "Le Vieux".

 On y rencontre un grand nombre de dirigeants de l'opposition, détenus quelques jours dans un centre de détention provisoire.

 Nous étions à la présentation du livre  à Moscou. 

                                           *   

Engagé dans sa huitième décennie, ( 71 ans ) le politicien controversé, écrivain et journaliste est apparu d'une humeur plutôt joyeuse.

 Dans la salle, il y avait bien sûr les journalistes, mais aussi des membres de son parti . T-shirt à l'appui en faveur des "prisonniers de conscience". 

L'action du nouveau roman de Limonov, "Le Vieux",  se déroule dans un centre de détention provisoire, où se trouvaient de nombreux manifestants de l'opposition russe pendant l'hiver 2011.

 Le protagoniste est comme d'habitude le portrait craché d'Edward Limonov, au coté d'autres dirigeants d'opposition  : Boris Nemtsov, Ilya Yashin, Alexei Navalny, Vladimir Tor, Dmitry Demushkina et autres. 

Si l'on en croit Limonov, la description caustique qu'il fait de l'opposition libérale a retardé la publication du livre.

 "Ce livre , je l'ai d'abord donné à l'éditeur AST. Ils ont commencé à retarder le processus pour une raison ridicule, et à un certain moment, j'ai dû me rendre à l'évidence que l'éditeur est un libéral pur jus. Et dans mon livre, je ridiculise un grand nombre de "héros libéraux".  Ensuite, j'ai donné le livre à mes vieux amis de la "Limbus Press," et ils l'ont pris sans regarder "  dit Edouard Limonov 

Selon l'auteur, il a été "sauvagement drôle et intéressant" d'observer le comportement en détention de l'ancien ministre de Boris Eltsine, devenu opposant, Boris Nemtsov "avec un bronzage en bronze et une chemise déboutonnée jusqu'au nombril." Et le rire, apparemment, était méchant, "le divertissement d'habitude - pour effrayer ceux qui n'ont pas encore été emprisonnés." 

Limonov, vétéran des prisons, quand à lui, n'en a plus peur depuis longtemps.

 

Le livre révèle non seulement la relation de l'auteur avec la «politique», mais avec les inconvénients habituels, et "flics" (termes plus décents par rapport à une ordonnance de garde Limonov n'est pas utilisé), ainsi que tous ensemble.

 Par exemple, comme un Arménien, détenu de droit commun, prit peur, en apprenant qu'il allait partager la cellule du dirigeant nationaliste,   Demushkina .  Et après que Limonov les aient présentés l'un à l'autre dans la cellule, tous les deux se mirent à parler comme des gentlemen.

 

Dans un autre épisode, les gardiens ont demandé à être photographié avec "Le Vieux", Limonov. 

La question n'est pas de savoir s'ils ont peur des conséquences, l'un des  policiers s'exclame : "Et pourquoi devrions-nous avoir peur? Nous sommes en prison ". 

 

De tout ces nombreux épisodes, à coup de personnages esquissés et de descriptions caustiques, le roman se développe.

 Dans les mots de Limonov, il a reçu le "toxique, rancunier et ridicule."

 «Je crois que c'est un bon livre, écrit par moi dans un genre inhabituel. Il est surtout amusant, et je suis convaincu qu'il est agréable à lire."- dit-Édouard Veniaminovich.

 Limonov est souvent accusée de narcissisme, parce que les personnages principaux de ses œuvres ont été copiés à partir de lui. 

Sans nier une certaine part de narcissisme inhérente à beaucoup de gens, le vieux révolutionnaire explique qu'il n'a pas cherché à se montrer sous son meilleur jour.  Son principal objectif étant de faire un portrait de l'époque.

 "Les gens vont en Egypte, et se font photographier sur fond de pyramides.Moi, je me suis mis dans le contexte d'aujourd'hui, comme un Sphinx, pour montrer l'ampleur des événements. Ce n'est pas du narcissime", insiste l'écrivain.

Le "roman"  Le Vieux  intéressera tous ceux qui se soucient de la vie politique moderne : "C'est L'Histoire russe la plus immédiate qui vit et trépide dans ce livre".     D'une certaine façon, c'est un roman picaresque.  

Le premier tirage est de quatre mille exemplaires et le livre est déjà disponible sur les étagères des librairies. Un livre rouge et blanc avec la photo d'un Edouard Limonov en Père Noël des temps modernes sur la couverture:  le regard décidé, une grenade tatouée sur l'épaule, avec une chapka, et les mains dans ses poches.

 http://www.ridus.ru/news/167059

             -----     -----     -----     -----     -----

Sur le mouvement STRATÉGIE 31, lancé par Limonov en 2009, voir l'article très détaillé sur la page russe de Wikipédia (facile à comprendre avec Google Trad) :

https://ru.wikipedia.org/wiki/%D0%A1%D1%82%D1%80%D0%B0%D1%82%D0%B5%D0%B3%D0%B8%D1%8F-31

 

              -----     -----     -----     -----     -----

Pour vos réflexions et critiques :  tout.sur.limonov@gmail.com

       -----     -----     -----     -----     -----

     Fouillez dans ce site : il y a beaucoup de trésors cachés.

 

Ce site est consacré à Edouard Limonov :    il y a 130 pages pour l'instant, avec bon nombre d'informations inédites :

   La 1ère page (très complète), ici :     

 http://www.tout-sur-limonov.fr/222318791 

Les blogueurs ou twitteurs qui jugeraient ce site intéressant peuvent évidemment reprendre toute information qui leur semblera utile.