TOUT SUR LIMONOV. Vie Performance

Un site sur Edouard Limonov, qui actualise le livre d'Emmanuel Carrère, avec photos et vidéos rares, et quantité d'informations inédites. (2016) 

        -----     -----     -----     -----     -----

 Edouard Limonov est bien plus qu'un politicien ou même un  grand écrivain.

    C'est avant tout un romantique.

         Un Lord Byron des temps modernes. 

                                                                          Yan Shenkman

EDOUARD LIMONOV INTERPELLé à MOSCOU 31 octobre 2013 ------------------ Voir document vidéo exceptionnel à la page "VIDEO manifs Limonov"
Limonov et Natalia Medvedeva. Paris années 80.
Procès Limonov. Saratov. 2002
Marche anti-capitaliste . Moscou Septembre 2012
Discours de Limonov, à l'issue du rassemblement de l'opposition de gauche, le 1er mai 2015 à Moscou.

     -----     -----     -----     -----     -----

 

Il faut aller à la source.  Lire les livres d'Edouard Limonov.

 Emmanuel Carrère, dans son "LIMONOV", s'en est largement

inspiré. 

 

        -----     -----     -----     -----     -----

Limonov : Le Vieux

       Le dernier livre de Limonov, Le Vieux, paru en Russie fin 2014, est sorti en France en septembre 2015 aux Editions Bartillat. 


VOIR ICI

http://www.tout-sur-limonov.fr/371489338   

             -----     -----     -----     -----     -----

La plupart des jeunes écrivains russes  considèrent Edouard Limonov comme leur maître, bien plus qu'un Soljenitsyne ou un Brodsky.  

Voir le livre de Monique Slodzian                                               (Professeur à Langues'O) 

      Les Enragés de la jeune littérature russe

                      

                           Editions de la Différence - 2014 :

                 http://www.tout-sur-limonov.fr/371489334

 

 

Voici ce qu'écrit Monique Slodzian sur l'influence exercée par Edouard Limonov auprès de ces jeunes écrivains (Prilepine, Chargounov, Elizarov, Sentchine, Sadoulaev, Roubanov, Samsonov, Khasavov ...) :

 

"Leur d'Artagnan, qui trace sa route en solitaire, c'est Edouard Limonov

 

    Ironie de l'histoire, c'est ce même Limonov, que Soljenitsyne traitait naguère d'insecte pornographique, qui jouit aujourd'hui d'un prestige moral comparable au sien ...///...  

 

    Et pourtant, il y a un Limonov  "made in France"  qui ne coïncide ni avec l'écrivain et le poète ni avec le leader politique qui aura profondément marqué une génération d'écrivains russes .../// mais qui a été ostracisé en France  pour son anticonformisme radical. 

...///...

 

Oublions un peu le personnage romanesque et méphistophélique peint par  Emmanuel Carrère  pour considérer l'écrivain de portée mondiale auquel nous avons tant de raisons de nous intéresser : 

 

 - comme francophile se réclamant de Céline et Genet, mais aussi de Sade; 

 

 - comme rameau de la culture underground américaine des années 70-80;

 

 - comme poète politique, trait d'union avec l'avant-garde russe des années 20, son énergie créatrice l'élevant à hauteur de "La Gifle au goût public" de Maïakovski ;

 

 - comme chef de file d'une nouvelle génération d'écrivains russes qui, dans le chaos du présent, le voient comme un modèle, à la fois pour son oeuvre et pour sa vie ;

 

 - comme critique lucide et implacable de l'imposture démocratique, représentée aujourd'hui par le camp ultralibéral en Russie.

                                                     Monique Slodzian

         "Les Enragés de la jeune littérature russe" 

 

Tout le chapitre consacré à Limonov à lire ici :

http://www.tout-sur-limonov.fr/371489334 

Toile de Vera Mylnikova - Limonov a toujours inspiré les peintres russes (réalisme socialiste revisité !)

             -----     -----     -----     -----     -----

                         Dernière minute :

Edouard Limonov a reçu à Moscou le PRIX DU ROMANCIER 2015.

Voir ici :  www.tout-sur-limonov.fr/414521102  

 

           -----     -----     -----     -----     -----

 EDOUARD LIMONOV avec son actuelle fiancée, FIFI (à qui il a consacré un livre de poèmes) et 2 de ses gardes du corps bénévoles.

 Photo de couverture du n° 100 de Rolling Stone-Russia.

Voir la vidéo de la séance de pose à la page "VIDEO fiancée Limonov".

  

    -----     -----     -----     -----     -----

ZAKHAR PRILEPINE

 

 

 

 

 

ZAKHAR PRILEPINE est le jeune écrivain le plus influent en Russie.

 

 

    Voilà ce qu'il dit dans une interview donnée à Libération :

 

 

 

 

"Les français ne comprennent pas Edouard Limonov. Il y a un malentendu.

 Deux ans avant son assassinat, la journaliste Anna Politovskaïa a dit de Limonov qu'il était l'un des hommes les plus droits, les plus démocratiques du pays.

 Ce n'est pas un nationaliste. C'est un prophète de la liberté.

 Il n'a jamais versé une goutte de sang. Ses actions sont non-violentes.

 300 membres du Parti National-Bolchévique ont fait de la prison sans avoir rien fait de mal".  

L'obligation pour Limonov de toujours sortir avec ses gardes du corps (son plus proche entourage, des membres du parti) pour éviter tout "accident".

         -----     -----     -----     -----     -----

Edouard Limonov a écrit 8 livres durant son séjour en prison, de 2001 à 2003 !

 

 L'un d'entre eux, LE LIVRE DE L'EAU, une autobiographie pétaradante, avait obtenu le Prix Andreï Biély, en 2002, en Russie.



LE LIVRE DE L'EAU est paru, en 2014, dans sa traduction française aux Editions Bartillat.

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318795

 

 

          -----     -----     -----     -----     -----

 

 

ZAKHAR PRILEPINE  décrit ainsi Edouard Limonov dans LE MAGAZINE LITTÉRAIRE ( août 2012) :

                        

              

 

 

 "Je me souviens d'une table ronde, à Moscou, à laquelle avaient été conviés presque tous les auteurs de ma génération jouissant d'une certaine notoriété. Le modérateur avait demandé aux participants lequel des écrivains contemporains qui nous avaient immédiatement précédés avait eu sur nous le plus d'influence. 

 

Nous avions tous répondu d'une seule voix  : Limonov.

 

  Edouard Limonov  est une figure infiniment plus marquante pour la littérature russe d'aujourd'hui ( et plus largement pour toute la société ) que Soljenitsyne, par exemple, ou Axionov. 

        Figure bien plus importante que d'autres contemporains qui ont un certain temps éclipsé Limonov : je veux parler de Brodsky ( Prix Nobel de littérature 1987 ) ou de Dovlatov.

 

 Si l'on utilise le vocabulaire expressif de Limonov, on peut dire qu'aujourd'hui, "il les a tous eus". C'est dans sa manière : il aspirait à cela, et il a atteint son but.

 

 En Limonov se sont trouvées réunies énormément de choses - de ces choses qui nous manquent cruellement ces derniers temps.

      Il est d'une modernité extrême. Sa pensée est rapide et impitoyable. Limonov est courageux. Il est dans la tradition de la grande école littéraire russe. Il ne se contente pas d'écrire de très beaux textes, il construit aussi son destin.

 

 C'est à dire que nous voyons en lui un homme aussi grand que l'écrivain.

 

        Beaucoup ont l'impression que Limonov nous a inculqué le narcissisme, qu'il a pour lui une admiration sans bornes. Foutaises !

      Dès le début, il nous a appris à ne pas nous ménager. A nous colleter avec le monde. A gaspiller nos forces. Et ensuite, seulement, à nous admirer. 

 

     Nous n'avons pas encore mesuré toute l'étendue de sa personnalité : les hommes sont trop souvent creux, peureux et envieux. Reconnaître tranquillement l'existence à côté de soi d'un grand homme est aussi un don. Peu le possèdent. Mais il faudra bien le reconnaître.  

 

 Je peux ne pas être d'accord avec Limonov, je peux ne pas être d'accord avec lui plusieurs fois par jour. Tout cela n'a aucune importance, ce sont des divergences esthétiques.

 

 Pas une seule fois Limonov ne s'est montré dogmatique, convaincu une fois pour toute de la vérité - la sienne - absolue.

C'est lui au contraire , qui a honnètement gagné le droit de se dire non seulement patriote, mais aussi démocrate, dans ce pays où les idéaux de la démocratie sont souvent professés par des gens qui ont un mode de pensée totalitaire.

 

  Limonov peut se permettre une certaine emphase : il peut se permettre tant de choses qu'on ne pardonnerait à personne d'autre!

                 Parce que Limonov est un homme appartenant à la grande histoire.

 

 Oui, les choses sont ainsi faites qu'il a dû vivre à une période de l'histoire de la Russie pleine d'agitation et de médiocrité. 

 

Mais je n'hésite pas à dire que sa seule présence, à notre époque, confère aux dernières décennies une autre résonance, un autre poids."

                                                                         Zakhar Prilepine  

2015 - Dessins de Pavel Gavrichenkov


           Le  LIMONOV  d'Emmanuel Carrère

Carrère et Limonov. Librairie Phalanstère - Décembre 2012 - Moscou.

Le LIMONOV d'Emmanuel Carrère a été vendu à 600.000 exemplaires en France (400.000 en grand format, et 200.000 en poche) avec un accueil critique exceptionnel (Prix Renaudot, Prix des prix littéraires, Meilleur livre de l'année 2011, etc... )

 

Plus important encore : l'ouvrage a eu un impact considérable dans tous les pays où il a été traduit.***

 

En Italie, il a été sacré meilleur livre de l'année 2012 (très rare pour une traduction).  La même chose s'est produite en Espagne et en Argentine, en 2013, année de la traduction. +  European Literature Prize 2013 à Amsterdam - 3 août 2013.

 

 Aux Etats-Unis, le livre est sorti en octobre 2014. Pour la première fois dans ce pays,  Emmanuel Carrère a eu droit à de nombreux articles très élogieux dans la grande presse.

   

Les critiques étrangers présentent Emmanuel Carrère comme l'un des plus grands écrivains français vivants, et LIMONOV comme son livre le plus important.

 

    L'ouvrage est déja traduit en 23 langues : les comptes-rendus et les débats dans les journaux et les blogs étrangers sont innombrables.     

Il figure parmi les livres français des 10 dernières années les plus commentés dans le monde - avec "Les Bienveillantes" de Jonathan Littell et "Soumission" de Michel Houellebecq. 

 

En septembre 2015, la revue mexicaine "La Tempestad" a inclus LIMONOV parmi les 21 meilleurs romans du 21ème siécle (tous pays confondus) :

http://latempestad.mx/mejores-21-novelas-siglo-xx-veinte-elfriede-jelinek-juen-jose-saer-gonzalo-m-tavares-cesar-aira-herta-muller-mario-bellatin-karl-ove-knausgard-emmanuel-carrere-diamela-eltit

 

 

En Italie et en Espagne, notamment, plusieurs livres antérieurs d'Emmanuel Carrère, sortis en leur temps dans l'indifférence, ont été réédités, suite au succés du LIMONOV


Partout, donc, les critiques sont dithyrambiques, et pourtant le véritable Edouard Limonov ne ressemble qu'en partie au portrait dressé par Emmanuel CArrère.

 

     En fait, il va bien au delà... en tant qu'écrivain, poète, publiciste, homme politique unique en son genre, maître à penser de toute une génération radicale en Russie, guérillero courageux, aventurier légendaire, blogueur et chroniqueur frénétique, etc... etc...

2007 - Emmanuel Carrère dans l'un des appartements-planques d'Edouard Limonov.

 Emmanuel Carrère déclare avoir voulu faire un roman de non-fiction, et sûrement pas une biographie traditionnelle.

 

   Réponse qu’il a développée en Russie, au moment de la traduction de l'ouvrage.

 

 

1 – En Russie, les observateurs impartiaux disent que Limonov n’est évidemment pas un fasciste, mais un nietzschéen.   

 

   C'est ainsi qu'Edouard Limonov se définit politiquement, aujourd'hui :

 "Je suis socialiste, sans être marxiste. Mon régime idéal c'est plutôt une application de l'anarchisme de Bakounine et de Proud'hon, en fait de tous les penseurs socialistes pré-marxistes."

                                                  Interview dans Causeur - oct 2013

 

Dans son livre "Ma biographie politique" (non traduit en français), Edouard Limonov écrit :

"Je représentais sans doute la moitié rouge du parti, et Alexandre Douguine, la moitié noire".

 


2 – En Russie certains observateurs estiment qu'Emmanuel Carrère  minimise le génie littéraire de Limonov et son influence politique et intellectuelle. 

Militante du parti national-bolchévique, avec un livre d'Edouard Limonov, "L'Autre Russie".

 

 

 

Edouard Limonov a eu un grand impact, à partir de 1994, parmi la jeunesse intellectuelle radicale.

Ses livres, son journal LIMONKA, et l'agit-prop menée par le Parti national-bolchévique ont marqué plusieurs générations de jeunes révoltés.

 

 

      

 

 

     Dans une interview au NEW YORK TIMES du 29 octobre 2014, Emmanuel Carrère est clair : 

 "Je n'ai pas vérifié les faits systématiquement, en écrivant LIMONOV.                                                                                    Tant pis si je me trompe...  Je sais, ce n'est pas très américain."

 

 http://www.nytimes.com/2014/10/29/books/emmanuel-carrres-new-book-profiles-edward-limonov.html?_r=1

             -----     -----     -----     -----    -----

"Du bout des doigts ..." -- Emmanuel Carrère caricaturé par l'espagnol LOWON ------ http://lowon.blogspot.fr/2014/04/carrere-limonov-limonka.html

 

 

 

L'éditeur espagnol des livres d'Edouard Limonov s'étonne que la critique accepte les insinuations d'Emmanuel Carrère ("Limonov est un fasciste") sans la moindre réserve, sans même connaître l'oeuvre de Limonov, ni son authentique biographie.

 

      Et il ajoute : ( http://www.tout-sur-limonov.fr/222318806 )

 

"Le livre de Carrère, à part quelques courts chapitres, n'est qu'un vulgaire et anodin résumé des nombreux ouvrages de Limonov.

Carrère a profité de la prose brillante, incisive, coupante, provocatrice et agressive de Limonov : il l'a pulvérisée, tamisée, désamorcée, pour nous servir une bouillie sans la saveur éclatante des ingrédients originaux, mais c'est vrai, parfaitement adaptée à la demande aseptisée, et de moins en moins exigeante des lecteurs occidentaux.

 Il faudrait se demander pour quelle raison la copie, l'imitation, ont réussi à s'imposer sur l'original. "

  

            -----     -----     -----     -----     ----- 

LE SENS DE LA FORMULE CHOC ------ "Les Etats-Unis, c'est comme un tueur en série qui rôde à travers la planète, à la recherche de sa prochaine victime." Edouard Limonov. 2013

  Concernant le LIMONOV d'Emmanuel Carrère (dont il est l'un des personnages), voici l'opinion de  Zakhar Prilepine :

 

 " Emmanuel Carrère a écrit un livre très alerte et, dans l’ensemble, captivant.

Le morceau le plus intéressant : la voix de Carrère lui-même, ses observations personnelles au-delà de Limonov.

Pour ça, l’introduction – soit les premières 30 pages, sont les plus fortes.

  Plus loin, on passe à l'exposé parfois presque mot pour mot des livres de Limonov lui-même, au début en détail,  ensuite de plus en plus précipité.

Ce que tout lecteur d'Edouard Limonov trouvera évidemment un peu pesant."

 

 L'INTEGRALE du texte de Zakhar Prilepine           (de très loin,  la plus fine analyse du livre de Carrère) :

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318798

 

Annonce d'une intervention d'Edouard Limonov, au Palais de la Culture de Saint-Pétersbourg, le 20 février 2015. - - - - - Photo prise le 30 décembre 2014 à Saint-Pétersbourg.

 

"En surmontant  la dernière barrière du post-modernisme, en projetant son image pour l'éternité, en éliminant les frontières entre l'auteur et le héros individuel lyrique, entre la littérature et  la vie, en s'inscrivant dans la politique, l'histoire et la culture, Edouard Limonov est devenu un homme-roman fleuve.

                                                                             Nikita Pusho  

      -----     -----     -----     -----     -----

  

Une preuve du conformisme paresseux et du manque de vista d'une certaine "élite intellectuelle" française, si bien ridiculisée par Edouard Limonov :

    cette réaction de l'écrivain Didier Decoin, de l'Académie Goncourt, après que le livre de Carrère, grand favori, ait été écarté par surprise de la dernière sélection Goncourt en 2011 : 

 

 "On n'a pas évincé Emmanuel Carrère, on a évincé le personnage dont Carrère parle dans son livre.

Carrère qu'on considère comme un immense écrivain, a été victime de Limonov.

On s'est dit : que diable Carrère est-il allé faire dans cette galère?

Quel intérêt de nous parler de cette sale bête de Limonov?"  

 

                                                                        Didier Decoin

 

          

Pour contraster, la pensée de Limonov : 

 "L'Europe se ment quand elle se dit qu'elle défend le Bien, la Démocratie, les Droits des Hommes.

L'Europe, en fait, tue les pays dissidents, les pays différents, l'homme différent.

L'Europe poursuit le Bien avec tous les moyens du Mal"

 

                         Edouard Limonov - Interview LE POINT 2011 

Edouard Limonov - 29 janvier 2015 - Photo Paolo F Valentino - Corriere della Sera --------- Voir l'article, traduit, à la page "Ukraine = Invention" -------- http://www.tout-sur-limonov.fr/412678058

 N'oubliez pas de regarder les 130 autres pages de ce site consacré à Edouard Limonov : (tous les liens, en haut à gauche)

 

Entre autres :  

- L'influence d'Edouard Limonov s'est accrue depuis 2014 en Russie.

Et Poutine aurait appliqué pour "l'opération Crimée/Ukraine" un scénario établi par Limonov dans le livre ANATOMIE DU HEROS, paru en 1999 :

http://www.tout-sur-limonov.fr/414521100

 

  

 

- En détail, avec photos : présentation des livres d'Edouard Limonov, publiés en Russie entre 2000 et 2016 (beaucoup d'informations inédites en France, notamment sur KIEV KAPUT, le livre de Limonov interdit par le gouvernement ukrainien, le 11 août 2015) : 

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318808

 

 

 

- un grand reportage photos et vidéo sur Limonov signant son livre  "LE VIEUX",  devant une foule considérable dans une libraire de Saint-Petersbourg, en septembre 2014 :

http://www.tout-sur-limonov.fr/371489338

 

 

- "LE VIEUX" est sorti en France, aux Editions Bartillat, en septembre 2015.  

Présentation du livre : 

http://www.tout-sur-limonov.fr/371489338

 

 

Un extrait du "VIEUX", avec photos

http://www.tout-sur-limonov.fr/412188732

  

 

 

-un grand choix de photos sur la vie d'Edouard Limonov, depuis son enfance jusqu'à aujourd'hui :

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318826

 

 

 - une sélection des meilleures vidéos consacrées à Limonov : 

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318803

 

 

- La vidéo d'une conférence de l'éditeur français d'Edouard Limonov, donnée à Moscou, en présence de Limonov, qui répond lui-même à quelques questions en français (décembre 2015) :

http://www.tout-sur-limonov.fr/414521098

 

 

- d'autres vidéos rarissimes et particulièrement instructives :

 http://www.tout-sur-limonov.fr/222318810

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318793

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318812

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318802 

 

- un grand film documentaire, primé dans de nombreux Festivals, consacré à Edouard Limonov et aux militants du parti national-bolchévique : 

 http://www.tout-sur-limonov.fr/222318813

  

 

 

- Une interview radio du responsable de ce site parlant de la vie et de l'oeuvre d'Edouard Limonov :

http://www.tout-sur-limonov.fr/371489331

 

 

 

 - des textes et analyses en anglais  : (34 pages, différentes des 60 pages en français)

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318809

 

- Une étude en anglais sur "Limonov poète", du Prof Alexander ZHOLKOVSKY ( Stanford University Press - 1994 ) :

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318799

 

 

 - des textes et analyses en espagnol, (10 pages originales) dont une longue interview de Limonov en 1991 dans le plus important journal espagnol, EL PAIS.  

Limonov présenté à l'époque comme le "Jean Genet soviétique"

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318805

 

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318806

 

 

- des textes et analyses en italien (10 pages), avec une longue interview passionnante sur les goûts littéraires et artistiques de Limonov (notamment son admiration pour Pasolini) : 

http://www.tout-sur-limonov.fr/412678053

 

 

         -----     -----     -----     -----     -----

Les blogueurs ou twitteurs qui jugeraient ce site intéressant peuvent évidemment reprendre toute information qui leur semblera utile.

 

           -----     -----     -----     -----     -----

Edouard Limonov ne se contente pas d'être un homme politique et un écrivain de premier plan.


C'est aussi un chroniqueur infatigable, dont les interventions provoquent souvent de vives polémiques.

 

Aujourd'hui, ses chroniques sont régulièrement publiées dans les IZVESTIA (jusqu'à son éviction en février 2016), et sur le site PRESSE LIBRE.

Elles sont faciles à comprendre avec GOOGLE TRAD, car le style journalistique de Limonov est d'une rigoureuse simplicité.

 

Voir ici les chroniques dans les IZVESTIA :

http://izvestia.ru/search?search=%D0%AD%D0%B4%D1%83%D0%B0%D1%80%D0%B4+%D0%9B%D0%B8%D0%BC%D0%BE%D0%BD%D0%BE%D0%B2

 

Les chroniques dans PRESSE LIBRE :

http://svpressa.ru/tags/%D0%AD%D0%B4%D1%83%D0%B0%D1%80%D0%B4%20%D0%9B%D0%B8%D0%BC%D0%BE%D0%BD%D0%BE%D0%B2/articles/ 

Toutes les traductions du LIMONOV d'Emmanuel Carrère. ------------------------------ . Photo Alexey Evseev, du site http://ed-limonov.livejournal.com/

 *** Quelques exemples (parmi tant d'autres) de l'impact du LIMONOV d'Emmanuel Carrère dans les pays où il a été traduit :

 

 

Pablo Iglesias, le leader de PODEMOS en Espagne, déclare avoir été impressionné par Limonov.

Il le fait dans un tweet du 10 septembre 2015.

Réaction enthousiaste également d'Íñigo Errejón, le numéro 2 de PODEMOS, dans un tweet en date du 12 mars 2016 :

Voir ici : 

http://www.tout-sur-limonov.fr/414521105

 

            -----     -----     -----     -----     -----

Soledad Quereilhac

      La critique littéraire et professeur de l'université de Buenos-Aires, Soledad Quereilhac place même le LIMONOV de Carrère, parmi ses "10 indispensables" de la littérature mondiale de tous les temps, aux côtés d'oeuvres de Jonathan Swift, Edgar Allan Poe et Jorge Luis Borges ! 

 

VOIR ICI (pour y croire) :

 https://eternacadencia.wordpress.com/2015/10/21/los-imprescindibles-de-soledad-quereilhac/

 

 

Soledad Quereilhac, également connue en Argentine pour être l'épouse de celui qui fut, jusqu'à la fin 2015, le très  médiatique ministre de l'économie, le "jeune loup" Axel Kiciloff. 

Axel Kiciloff, qui lui aussi, considère LIMONOV comme l'un de ses livres préférés :

http://www.lanacion.com.ar/1711632-contado

 

        -----     -----     -----     -----     -----

 A noter également ce tweet d'une critique de cinéma chilienne, en date du 10/02/2015. 

 

  1.  
    07:24 - 10 févr. 2015 · Détails

    A mi lado una Sra lee , de Carrère. Le digo q es el mejor libro q he leído ever. Más si uno quiere entender el rollo Ucrania-Putin. 

          -----     -----     -----     -----     -----

2015 - Limonov inspire également les tagueurs italiens - Photo prise à Milan.

Le Prof. Alejandro Hermosilla (américaniste espagnol) utilise des formules frappantes pour définir Edouard Limonov 

http://averiadepollos.blogspot.fr/2015/03/limonov.html

 

"Nous nous trouvons face à un écrivain dont les livres sont avant tout des bombes.

Des orgasmes dans les bas quartiers.  

Des mitraillettes avec lesquelles il tire dans tous les coins, jusqu'à se convertir, s'ériger en idole"

 

 

Alejandro Hermosilla qui a écrit un texte absolument remarquable sur "Le poète russe préfère les grands nègres".                                      

VOIR ICI EN ESPAGNOL :

http://averiadepollos.blogspot.fr/2016/04/edichka.html

 

        -----     -----     -----     -----     -----

  1.  Communiqué des Editions P.O.L.  
  2.                  
  3.                       14 juin 2016 
  4.  

    11e édition de Limonov d'Emmanuel Carrère en Espagne (castillan) chez

    Mémorable!

          -----     -----     -----     -----     -----

 En Russie, les adversaires politiques d'Edouard Limonov ne le sous-estiment pas.

 

Le libéral Igor Kaliapine, physicien et fondateur de l'ONG russe "Comité contre la torture", dans une interview donnée à Galia Ackerman, pour la revue POLITIQUE INTERNATIONALE :

 

  "Si les leaders des mouvances radicales ont un comportement digne, ils peuvent entraîner pas mal de jeunes derrière eux.

Limonov, par exemple, a prêché des idées folles ; mais en tant que leader, en tant qu'être humain, il s'est toujours comporté avec dignité et décence. Personne ne peut l'accuser de traîtrise ou de conformisme.

Or, pour les jeunes, ce sont précisément ces qualités-là qui comptent. Pas uniquement les valeurs et les idées que ces leaders prêchent, mais leur comportement dans l'épreuve. Il est donc fort possible que la jeunesse se range, un beau matin, derrière un dirigeant charismatique radical...

Voilà à quoi conduit la politique actuelle du gouvernement !"

 

 

 

On notera également cette remarque d'un journaliste russe :

 

"La vie de Limonov pourrait remplir cinq biographies d'écrivains et d'hommes politiques.
       Et une seule de ces vies, déja, serait légendaire" 

          -----     -----     -----     -----     -----

 

 

 

 

 L'opinion d'Axel Gyldén, grand reporter à l'Express, qui est allé à Moscou, mener une longue interview de Limonov, en 2012, pour en faire un livre 

 

 

 

 

 

  "Edouard Limonov n’est pas antipathique, loin de là, ni particulièrement chaleureux. C’est d’ailleurs l’essentiel de son charme.

 

Comme il est plaisant, à l’heure de la tyrannie de la « com » et de la séduction, de rencontrer quelqu’un qui ne cherche pas à vous plaire !

 

Indifférent au qu’en-dira-t-on, Limonov balance au contraire ses réponses comme autant de cocktails Molotov, parfois accompagné d’un rire sardonique à la manière de Joker, le personnage border-line et nihiliste de Batman.

 

 À chaque instant, on s’interroge : où pétera la prochaine limonka ("grenade", en russe) ? Quand et sur quel terrain glissant le guérilléro urbain passera-t-il à l’attaque ?



Cette manière d’agir est un rien déstabilisante. Elle est également rafraîchissante. Car, au moins les propos de Limonov procèdent-ils d’une pensée réellement personnelle, hors sol et hors cadre, qui a le mérite d’interroger notre mode de pensée occidentale assis sur tant de certitudes."

                                                                                                      Axel Gyldén

 

Un extrait de cette interview de Limonov, à lire ici :

http://www.tout-sur-limonov.fr/222318801

 

          -----     -----     -----     -----     -----

On notera aussi l'analyse de l'écrivain Thierry Marignac, qui connait Limonov depuis 35 ans :

 http://antifixion.blogspot.fr/2015/07/des-villes-et-des-poetes-iii.html

 

"Les écrivains ne sont pas faits pour la politique, car pour eux, les idées sont des éléments de fiction, et non des plans d’action, si concrets qu’ils se proclament.

              J’en ai eu un exemple parlant avec mon vieux copain Limonov : ses meilleurs succès ont été dans la constitution d’une contre-culture jusqu’alors inconnue dans l’ex-URSS. Sur le plan strictement politique, il s’est souvent fait manœuvrer, naïf, romanesque."

 

         -----     -----     -----     -----     -----

Voici l’adresse d’un blog russe dédié à Edouard Limonov par un fan:

 il ya des milliers de documents étonnants – dans toutes les langues -: des articles, des vidéos, des livres entiers .. etc


http://ed-limonov.livejournal.com/

 

       ------     ------     ------     ------     ------

 

Edouard Limonov a aussi un blog personnel, très suivi en Russie :  la qualité de la langue, l'originalité des idées, et la verve polémique sont évidents.

On comprend l'essentiel avec Google Traduction. 

 

(Limonov est considéré en Russie, même par ses adversaires politiques, comme un analyste hors pair.)

http://limonov-eduard.livejournal.com/

     

    -----      -----      -----      -----     -----

   "Le confort n'a jamais eu et n'aura aucune valeur pour moi. La révolte, oui.

Mourir dans son lit, c'est ce qu'il y a de plus honteux pour un homme.

 

Il faut mourir en combattant, dans un soulèvement, une fusillade". . .
                                                        

 

                                                                EDOUARD LIMONOV

 

      

Pour vos réflexions et critiques :  tout.sur.limonov@gmail.com